Comment planifier et préparer sa retraite correctement ?

retraite

Comment fonctionne la retraite en France ?

En France une retraite est assurée à toute personne ayant cotisé en travaillant sous le système fiscal Français. Le montant dépend des revenus reçus lors de son activité professionnelle, de son âge de départ à la retraite et du nombre d’années travaillées et peut donc être assez confus.
C’est un système obligatoire dont les cotisations dépendent de votre salaire, où les travailleurs payent directement pour les retraités de la même année.
Personne n’est laissé sans une retraite minimum en France mais il peut être intéressant de planifier son départ afin d’être le plus à l’aise financièrement durant cette nouvelle période de vie.

Régime de base 

De base, les pensions reçues pendant sa retraite sont données par les caisses d’assurance retraite et de santé au travail (CARSAT) pour la France ou par la caisse nationale d’assurance vieillesse d’Île-de-France pour cette région.

Les salariés du secteur privé ont un complément de retraite grâce au régime ARRCO-AGIRC

Régime complémentaire 

Le régime complémentaire est, comme mentionné auparavant, obligatoire pour les salariés du secteur privé. Il est, tout comme le régime de base, un système par répartition. Tous les ans un nombre de points correspondant à un niveau de cotisation sont gagnés et alimentés dans un compte, pour être convertis en revenu le moment venu. 

Les paramètres à prendre en compte

Votre épargne

 Nous avons donc en France un système de retraite balisé et efficace mais qui ne permet pas forcément d’avoir le train de vie que l’on souhaiterait.

Votre épargne est donc un paramètre essentiel à prendre en compte et donc à préparer en avance tout au long de votre vie. Faire appel à des experts de gestion de patrimoine à Poitiers ou bien à Paris peut vous permettre d’aborder sereinement votre retraite le moment venu.

Les possibilités d’investissements sont aussi nombreuses que dangereuses et il vaut mieux être épaulé pour maximiser ses profits.

Votre âge de départ

 Pour le régime de base tout comme le régime complémentaire l’âge minimum légal est de 62 ans si vous êtes nés en début d’année 1955. 

Indépendamment du nombre d’annuités, la retraite est complète entre 65 et 67 ans selon les spécificités de la situation. 

Vos annuités

 Il faut environ entre 166 à 172 trimestres travaillés pour bénéficier d’une retraite à temps plein ce qui équivaut à 41,5 à 43 annuités.

Les personnes ayant travaillé moins de trimestre que le minimum requis se verront handicapées d’une minoration du montant de leur retraite que l’on appelle une décote. Cette minoration est environ entre 0,6 % à 1,25 % par trimestre selon votre âge de naissance.

Si vous travaillez plus que nécessaire vous pourrez bénéficier au contraire d’une surcote d’1,25 % par trimestre.

Conseils de préparation

Plus vite vous commencerez à travailler, plus vite vous atteindrez le nombre de trimestres nécessaires pour avoir votre retraite à taux plein.
Pour ce qui est des investissements il est nécessaire de prévoir cela précautionneusement :

Épargnez régulièrement tout au long de votre vie et commencez cela le plus tôt possible. Choisissez ensuite des investissements en faisant attention à la fiscalité et en privilégiant une diversification des sources de revenus.
Prenez des risques mais des risques mesurés, pour cela n’hésitez pas à faire appel à des professionnels de la gestion de patrimoine.

Il existe de nombreux investissements que ce soit dans l’immobilier que dans des actions d’entreprise, soyez proactifs sur votre veille pour être au goût du jour.

Enfin gardez la tête froide si certains investissements perdent de la valeur. C’est sur le long terme et grâce à la diversification précédemment évoquée que vous verrez des résultats globaux vous offrant une retraite optimale.

La banque de financement et d’investissement : est-ce une alternative aux banques classiques ?
Comment favoriser la croissance de votre entreprise ?