Warrant, option, future, turbos… Comprendre les produits dérivés

De nos jours, plusieurs entreprises tentent de créer les produits dérivés pour se démarquer et pour faire connaître leurs marques. En plus, le trouble monétaire a accru le risque de perte de change. La mondialisation a entraîné l’augmentation du degré de concurrence. Il y a alors eu la création des produits dérivés.

Qu’est-ce que les produits dérivés ?

Les bourse produits dérivés sont des instruments financiers dont la valeur dépend de la variation du prix de l’actif sous-jacent. Il s’agit donc d’une surcouche d’actif. Ainsi, un produit dérivé est un contrat passé qui entre deux parties. Ces derniers font la négociation de la valeur du prix d’un actif. C’est un moyen vous permettant de couvrir tous les risques comme le marché, la contrepartie, la liquidité ou les risques politiques.

Quelles sont les catégories des produits dérivés ?

Il existe plusieurs types de bourse produits dérivés. Il comprend les contrats à terme sur actions, les trackers, les options, les certificats, les CFD, les warrants, les bons de souscription, et les contrats (ou futures). Toutefois, il existe trois catégories qui sont considérées comme étant les plus importantes. Le warrant est un instrument financier lancé par un établissement bancaire. Ils sont négociés en Bourse. Ils offrent au porteur le droit de vendre (warrant put) ou d’acheter (warrant call) un actif sous-jacent à un prix défini à l’avance. Pour l’achat d’un warrant, un investisseur verse une prime inférieure au prix d’actif sous-jacent. Les options sont des instruments financier qui donnent le droit de vendre ou d’acheter un actif sous-jacent et ce à un prix précis. Ils sont valables pendant un jour à quinze ans. Pour les options, l’acheteur débourse une prime au vendeur. En plus, l’acheteur du contrat peut choisir de vendre ou d’acheter l’actif sous-jacent à un prix convenu. Les contrats à terme (ou futures) sont des produits standardisés. Ils permettent de vendre ou d’acheter un actif sous-jacent, à un prix convenu d’avance et payable à une date d’expiration. C’est un engagement ferme.

Utilisations types des produits dérivés

Ces bourse produits dérivés sont utiles dans différents cas. La couverture qui s’appelle aussi hedging figure parmi l’un d’eux. C’est un moyen de se protéger contre les risques. Vous pouvez prendre des précautions contre la volatilité. Pourtant, on peut accepter la perte potentielle de gain sur le sous-jacent. L’arbitrage pour le décalage entre le produit dérivé et la valeur d’un actif sur le marché est possible. Il permet de garantir des gains sans risques. La spéculation est une méthode d’anticipation de fluctuation de prix. Bref, les produits dérivés sont des instruments financiers prévus pour aider les entreprises à se protéger contre les risques.

Investir à l’international : attention au risque de change
OPCI : comprendre avant d’investir